vendredi 28 juin 2013

Concours des Jeunes reporters pour l’Environnement, le making of… et la conclusion.

Les Eco-délégués et quelques élèves du journal web ont participé au concours des Jeunes Reporters pour l’Environnement 2013. Ils racontent. 


Gâteau délicieux fait par le chocolatier Le Furet et offert par Catherine Despinoy, du CRL10e
                                  

   


  

Nous avons eu la chance de suivre des formations en vidéo, photo et rédaction d’article, pendant les heures de cantine ou le soir après les cours. 

Pendant la formation en photo, avec Bruno Dubreuil,  nous avons appris à ne pas bouger, à cadrer correctement mais aussi à réfléchir à ce qu’on veut montrer ou ne pas montrer.

 



En vidéo, avec Réjane Muy, nous avons appris à bien tenir la caméra et à nous servir du micro. 




Et nous avons également étudié les différentes parties d’un article pour pouvoir en rédiger un, avec Catherine Despinoy.





Nous avons ensuite commencé le reportage  sur la régie de quartier du Xe arrondissement : une association qui aide les habitants et qui s’occupe de recyclage pour créer  des emplois et faire en sorte que les habitants se rencontrent.


 Nous avons fait des photos et des interviews à la Maison du Canal. Cela n’a pas été évident de bien cadrer, de tenir longtemps la perche à bout de bras.  Mais nous avons réussi à faire des bonnes prises. 

Nous avons fait une journée de vidéo. Cela nous a paru difficile de faire les micros-trottoirs car de nombreuses personnes refusent de répondre, et ce n’est pas non plus facile d’interroger et de relancer ceux qui veulent bien parler.
                                                                                       Sarah, Clément et Khalil





Le reportage a remporté le Prix de la Créativité. Nous avons donc été invités à la remise des prix, le mercredi 5 juin après-midi.


Mais pour commencer la journée, nous avons d'abord eu la chance de visiter les locaux de France Info, à la Maison de la Radio.  

                                      



Bruno Denaes, secrétaire général de France Info, nous a consacré beaucoup de temps pour nous expliquer les divers services et le déroulement d'une émission. 





Nous avons aussi pu voir les studios d'enregistrement et assister à un direct.

 


Distribution de petits souvenirs

Nous vous expliquerons tout cela plus en détail à la rentrée! 







L'après-midi, nous avons été réunis avec les autres élèves qui avaient participé au concours et gagné un prix. Nous avons rencontré l'équipe des Jeunes Reporters pour l'Environnement, mais aussi deux personnalités concernées par le  développement durable: François Lasserre, entomologiste (spécialiste des insectes) et Maxime de Rostolan, ingénieur en environnement.


Des élèves de chaque école ont interviewé ces deux hommes, et c'est Morgane qui a représenté le collège Valmy. 

Ensuite les reportages ont été présentés brièvement, et Mme Hélène Guinot, de la Ligue de l'Enseignement, nous a remis notre prix. Et nous avons eu droit pour terminer à un excellent goûter bio! 



Plymouth avril 2013


Le voyage des 5e dans le sud-ouest de l'Angleterre. 


video

Les 4e D à l'Opéra Comique et à la Péniche Opéra.

HDA:  c'est quoi l'Opérette?



Maintenant, ils le savent...

Liens pour Jeunes Reporters pour l'Environnement

Pour en savoir plus sur ce concours et ses lauréats, deux liens à partager:

 http://www.youblisher.com/p/642578-Dossier-de-presse-Ceremonie-Concours-JRE-2013/ 








https://www.facebook.com/pages/Jeunes-Reporters-pour-lEnvironnement/551871714854037




jeudi 27 juin 2013

Commémoration de l'appel du 18 juin au Mont Valérien


Le 18 juin 1940, Charles de Gaulle, qui se trouvait à Londres, fit un appel à la radio. Il dit que les Français devaient continuer de combattre l'Allemagne nazie. Il prédit également la mondialisation de la guerre.


                                  "La défaite n'est pas définitive. " " La France n'est pas seule."







Depuis 1960, cette commémoration officielle a lieu au Mont Valérien, à Suresnes, comme le voulait le Général de Gaulle. Cette année, la carémonie s'est tenue en présence de M. Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre. C'est au Mont Valérien que les Allemands exécutèrent beaucoup de prisonniers, c'est pourquoi cet endroit a été choisi pour rendre hommage aux victimes de la guerre de 39-45.



Nous avons eu la chance d'être invités à cette cérémonie.

Nous avons été accompagnés par Mme Edith Robin.





En 1960 a été inauguré sur cette colline le Mémorial de la France combattante, grand monument qui inclut une crypte. Nous avons pu entrer dans la crypte, mais sans avoir le droit de prendre des photos. A l'intérieur se trouvent seize cercueils de victimes et deux inscriptions sur le mur: "Nous sommes ici pour témoigner que de 1939 à 1945 ses fils ont lutté pour que la France vive libre", et " En servant la patrie il a apporté la victoire. "

Chaque cercueil est là pour représenter tous ceux qui ont lutté: soldats, résistants, déportés...  Il y a un dernier emplacement vide, qui sera pour le dernier Compagnon de la Libération. Il y a aussi dans la crypte une urne qui contient les cendres de déportés.


Devant le monument il y a une flamme: c'est la Flamme de la Résistance. Elle est allumée depuis 1945 et ne s'est jamais éteinte. Elle vient de la Flamme du Tombeau Inconnu, sous l'Arc de Triomphe.

                                        








A la fin de la cérémonie, nous avons pu interviewer un ancien combattant.



Valmy : Bonjour, comment-vous appelez-vous et quel âge avez-vous? Je m'appelle Yves et j'ai 90 ans.
Quel était votre métier? 
J'étais professeur de mathématiques, puis président des Caisses de Retraite.
Où viviez-vous pendant la guerre? 
Je vivais à Marseille.
Comment avez-vous réagi quand vous avez appris qu'il y avait la guerre?
Eh bien pour tout vous dire, on l'attendait... Malgré tout c'était très impressionnant.
Y avait-il des bombardements?
Oui, beaucoup d'immeubles et de ports ont été détruits à cause de ça.
Et comment avez-vous su que la guerre était déclarée? 
Grâce à la radio, la télévision n'était pas très utilisée. On préférait la radio.
Y avait-il beaucoup de dégâts?
Oui, mais on savait se défendre.
Est-ce que vous étiez toujours prêts pour le combat? 
En bien quand les avions attaquaient, on entendait les sirènes, donc on savait se préparer à temps.
Pouvez-vous nous dire ce que représentent ces deux médailles que vous portez? 
Bien sûr! La médaille rouge c'est la Légion d'Honneur et la bleue c'est l'Ordre du Mérite.
Merci beaucoup!





Des soldats d'autres pays assistent aussi à cette cérémonie.






Nous avons beaucoup aimé cette visite: c'était très intéressant et les chants étaient très émouvants!                                                                                                                      





       Article de Cyrine 5e D et Zoé 5e B.
      Photos de Khalil 6e C

Diverses sorties Setam 6e et 5e








 Juste en images...





 



La course contre la faim

La course contre la faim a été organisée au collège Valmy le 17 mai 2013 par les professeurs d'EPS en collaboration avec Action contre la faim. 





video


dimanche 23 juin 2013

Du théâtre, en français et en anglais, à Valmy et à l'annexe!



Le 11 juin, les élèves de 4e section européenne anglais ont présenté trois petites pièces en anglais, dans le hall du collège, devant leurs parents, leurs camarades, leurs professeurs et leur direction! Leur accent a été loué par tous... 

Pour en savoir plus et pour de belles photos, allez jeter un oeil sur   http://valmenglish.blogspot.fr/     


Et quelques jours plus tard, à l'annexe, le club théâtre mené par Françoise Kovacic présentait son travail, sous les projecteurs et toujours devant leurs parents, leurs camarades, leurs professeurs et leur direction! Il y a eu quelques sketchs enlevés...



           
 



 ... et une pièce plus longue.




Un fort agréable moment, bravo à tous!